Comment meurt un cheveu ?

L’évolution d’un cheveu est marquée par un certain nombre de phases. Au cours desdites phases, le cheveu est susceptible de traverser les différentes étapes de croissances avant de tomber et ainsi mourir. Mais comment meurt un cheveu ? Cet article vous l’explique mieux. Lisez.

Quelle est la durée de vie d’un cheveu ?

A l’instar des êtres vivants, les cheveux aussi disposent d’une durée de vie à l’issue de laquelle ils sont appelés à mourir. En effet, il est possible qu’un poil de cheveu dure en moyenne entre 2 et 7 ans. Ce processus se réalise suivant un cycle bien déterminé. A l’issu d’un cycle, le cheveu meurt et un nouveau cycle succède le précédent.

Lire également : Ecouteurs waterproof natation : 5 marques à voir

Il est possible que les cheveux se renouvellent régulièrement au cours d’une vie. Mieux, leur apparition et leur évolution se font suivant un cycle polaire qui est susceptible de se renouveler  au moins 25 fois tout le long d’une vie. Ledit cycle se déroule à travers un certain nombre d’étapes.

Quelles sont les différentes phases de croissance d’un cheveu ?

Le cycle de croissance se déroule suivant trois étapes majeures.

A lire en complément : Quelle montre connectée femme acheter ? Le Top 5 des meilleurs modèles !

La phase de l’anagène

Il s’agit de la première phase qui correspond à la phase de croissance du cheveu. Si cette phase est susceptible de durer 3 ans chez un homme, il est possible qu’elle aille jusqu’à 5 ans chez la femme. C’est bien au cours de cette période que s’observe une activité métabolique importante notamment au niveau du bulbe.

Ladite activité favorise plus tard la formation de kératine qui est une protéine cruciale pour les cheveux. Par ailleurs, on assiste à la multiplication des cellules de la matrice du bulbe pileux. Cet état se choses permet la constitution du cheveu et des graines épithéliales. Rappelons qu’une personne qui jouit d’une bonne condition a en moyenne 85% de ses cheveux à cette étape.

La phase de régression

C’est bien au cours de cette phase que le cheveu persiste et meurt. Assez brève, elle dure seulement entre 2 et 3 semaines et  concerne uniquement 1% de la chevelure. Cette phase de régression représente une transition entre la première phase et celle de repos.

Il s’agit d’une sorte de mort programmée à travers laquelle le follicule pileux connait une régression pour devenir inactif plus tard. Du coup, les liens physiques se rompent entre la pupille des follicules et le bulbe. Ainsi, la matrice meurt et le cheveu ne pousse plus en dépit du fait qu’il reste planté dans le follicule.

La phase de télogène

C’est au cours de cette phase que le cheveu, déjà mort, tombe. Mais avant, il reste au repos pendant plus d’un mois. C’est sans doute ce qui explique le fait que le cheveu reste enraciné dans la cellule folliculaire pendant une période donnée, soit environ un trimestre. Il finit par tomber lorsqu’une nouvelle phase anagène est engagée pour un nouveau cheveu plus jeune et plein de vie.

ARTICLES LIÉS