Peut-on utiliser de l’huile de chanvre pendant la grossesse

Vous le saviez certainement, le cannabidiol ou CBD est un composé qui vient du cannabis et qui suscite un intérêt croissant ces temps-ci. Cela s’explique par ses vertus. Cependant, est-il recommandé d’utiliser ce produit durant la grossesse ? Voyons alors si l’huile de CBD grossesse est autorisé.

L’huile de CBD grossesse : quels risques ?

Quand une femme est enceinte, elle doit veiller à sa santé et à celle du bébé in utero. Aussi, il faut tenir compte des risques associés à la consommation de cannabidiol durant la grossesse.

A lire en complément : Vendre sa montre de luxe : conseils pratiques

On ne recommande pas l’ingestion du CBD durant l’allaitement et encore moins pendant la grossesse. Le chanvre et ses dérivés sont souvent déconseillés aux femmes enceintes.

Toutefois, certaines études disent que les cannabinoïdes ont un rôle capital dans le développement fœtal. En effet, la femme allaitante produit des endocannabinoides durant l’allaitement. Aussi, on a tendance à penser que cette molécule serait bienfaisante durant la grossesse. Pour trouver des produits au CBD de qualité, vous pouvez aller sur https://lejardinducbd.com/product-category/huiles-cbd/

A lire aussi : Comment choisir un bon sac à dos ?

Application topique du CBD

Les femmes enceintes peuvent pourtant utiliser des produits cosmétiques au CBD. Certes, cette molécule ne passe pas dans le système sanguin si on l’applique sur la peau. L’huile de CBD peut améliorer le confort des femmes enceintes. Elle équilibre la peau si cette dernière présente :

Des acnés ;

Des couperoses ;

Des tiraillements ;

Il suffit d’appliquer une goutte pour effacer les imperfections et cicatriser l’épiderme en cas de coupures.

L’huile de cannabis est un produit thérapeutique recommandé durant la grossesse. On peut aussi utiliser des crème CBD si nécessaire. Dans ce cas, on se contente d’appliquer l’huile sur la peau sans l’avaler.

Le THC et le placenta

Nous avons cette habitude de consommer l’huile de CBD en mettant quelques gouttes sous la langue. Ce n’est guère recommandé aux femmes enceintes. En effet, certains produits contiennent du THC et nous savons qu’il s’agit là d’une molécule nocive. Certes, le THC est connu pour ses effets planants dévastateurs.

Les études sur les cannabinoïdes et les femmes enceintes rapportent les méfaits du THC sur ces personnes fragiles. Le THC est connu pour sa faculté à traverser le placenta. Il peut entrer en contact avec le fœtus. Aussi, il pourrait devenir dangereux pour l’enfant. Il vaut mieux éviter de le consommer même en petite quantité.

Les éventuels effets du CBD sur la grossesse

Il n’est pas facile de discuter des effets du cannabidiol sur le bébé in utero. Néanmoins, ce n’est pas parce qu’un produit au CBD ne contient que très peu de THC qu’il n’est pas sans danger sur le fœtus et cela est valable pour l’huile.

Effectivement, le CBD est capable d’agir sur des récepteurs CB du système endocannabinoide. Pourtant, ces récepteurs sont d’une importance capitale pour le développement du système nerveux du futur bébé à naître.

Par ailleurs, d’autres études menées sur des souris au sein des laboratoires affirment que le CBD a des effets positifs sur le bébé. Ces expériences n’ont rien révélé de nocif. Cela ne suffit pas pour dire que le CBD est inoffensif. Il vaut mieux utiliser l’huile sur la peau pour éviter de mettre sa santé en péril. Si nécessaire, une femme enceinte pourra toujours demander conseil à son gynécologue.

 

ARTICLES LIÉS